Délégationde l’Oise

Bénévole au Secours Catholique

Océane parle de son engagement

Témoignage

Océane, bénévole de 23 ans, est engagée au Secours Catholique de l’Oise depuis un an. Étudiante à l’UTC, elle contribue à l’accueil des plus fragiles à la délégation et fait partie de l’équipe Young Caritas. Elle en parle.

action interphone

Depuis un an au Secours Catholique j’aide dans les taches du secrétariat et suis membre du groupe des Young Caritas créé il y a quelques mois. Donner de mon temps au Secours Catholique m’a permis d’être en contact avec des personnes que je n’aurai jamais rencontrées autrement. Cela me fait sortir de mes habitudes et de mes cercles d’amis en agissant avec d’autres bénévoles au parcours différent du mien, en accueillant les personnes qui viennent au Café sourire, avec les autres Young Caritas ou même en allant à la rencontre des habitants de Compiègne au travers de différentes actions. C’est une grande richesse de pouvoir rencontrer ces gens dans un cadre bienveillant et solidaire, comprendre leur histoire, leur vie ... si différente soit-elle de la mienne.

Au Secours Catholique, je me sens utile. Faire avancer des projets, voir que cela peut aider des gens est gratifiant et me permet de me sentir plus à ma place dans ma vie de tous les jours. Être bénévole au Secours Catholique me fait grandir en ayant conscience des inégalités et des difficultés du monde dans lequel je vis. Après avoir rencontré les Young Caritas lors de l’opération interphone menée pendant le confinement, je ne peux pas faire semblant de n’avoir rien vu et retourner étudier et mener ma vie comme avant. Ces rencontres changent mon point de vue et m’aident à construire ma vie d’adulte en prenant plus en compte les gens autour de moi.

Ce n’est pas facile d’être confrontée aux inégalités et à la réalité de personnes dans le besoin, surtout sans n’y avoir jamais été directement confrontée. Mais c’est tellement important de pouvoir en prendre conscience, et ça m’a réellement donné envie d’agir à mon échelle pour réduire ces inégalités.

Imprimer cette page

Faites un don en ligne