Délégationde l’Oise

Dans l’Oise en 2020

Une délégation confinée mais active

Sept mille ; plus qu’un chiffre, un constat dans son rapport d’activité annuel, qui motive les équipes salariées et bénévoles du Secours Catholique de l’Oise, il quantifie les ménages de l’Oise, accueillis au Secours Catholique et accompagnés au quotidien par six cents bénévoles.

Une délégation confinée mais active

publié en janvier 2021

L’année 2020 n’est pas une année comme les autres et les conséquences de la crise sanitaire ont engendré une aggravation de la précarité et un afflux des personnes en difficulté. Devant ces situations, le Secours Catholique porte auprès des Pouvoirs publics un plaidoyer pour que soit institué un revenu minimum garanti sans contreparties afin de prévenir ou au moins limiter une précarité qui va jusqu’à l’urgence alimentaire. L’isolement lors des périodes de confinement a été criant et a révélé l’ampleur de la fracture numérique. Devant cette déferlante, les bénévoles ont su s’adapter. Ils se sont réunis en visio conférence faisant ainsi face à l’impossibilité de se retrouver ; ils ont assuré les sessions de formation. Ils se sont également réinventés et ont mis en place de nouvelles activités. La délégation de l’Oise, en pleine mutation, récrit son projet selon trois axes : proximité, diversité, partenariat. Il sera promulgué au printemps 2021 avec une refonte de la politique des aides reposant plus que jamais sur l’accompagnement fraternel. 2020 a connu un renouvellement de l’équipe salariée, la venue de nouveaux bénévoles, la création d’équipes, autant de signes d’une délégation dynamique qui s’inscrit dans la déclinaison de l’encyclique « Fratelli tutti » .

Françoise Smessaert, présidente de l’Oise

Imprimer cette page

Document

Faites un don en ligne