Délégationde l’Oise

Voyage de l’Espérance à Lourdes

La délégation de l’Oise a programmé un voyage de l’Espérance à la cité St-Pierre à Lourdes aux mêmes dates que celles du pèlerinage diocésain. Ainsi, 51 personnes de 21 à 83 ans dont plusieurs sans-domicile et plusieurs demandeurs d’asile ont partagé un temps de belle fraternité, entre eux et avec Laurent leur chauffeur de car.

Voyage de l'Espérance à Lourdes

Voyageurs, , nous l’avons tous été. En chemin, nous l’avons tous été bien avant de partir par un accompagnement dans les équipes, qui a permis à chacun le discernement et de s’exprimer sur les raisons de partir. La première rencontre à St Just a permis de se rassurer, de se reconnaître, puis le départ de Beauvais, Creil, Compiègne. Le voyage en bus et la joie a été là, les chants et la prière nous ont unis : nous avons voyagé ensemble, une nuit, c’est long, et au matin, nous avons découvert ensemble Lourdes dans son écrin de montagne, même s’il faisait un peu gris ; l’accueil, le sourire et la douceur des bénévoles de la cité St-Pierre !

Je ne veux pas résumer toute la semaine, mais juste dire que je ne suis pas rentrée chez moi comme avant. Il s’est passé une fois de plus le « miracle » de Lourdes ! La cité St-Pierre est le lieu de tous les possibles pour peu que l’on sache que l’on n’y vient pas « faire un pélé » mais vivre ensemble et partager un voyage. Comme un bateau avec un équipage bienveillant et responsable, on doit apprendre à se parler, à se regarder, à discuter, à se taire, à écouter. Car à la clef…on vient déposer des fardeaux, relire des douleurs, démêler le fil d’une vie…On vient apprendre ou réapprendre à parler à Dieu, on permet à tous d’avoir une parole sur soi et d’avoir une parole sur Dieu et pour moi, ce qui me parait magnifique, c’est que l’on permet à chacun sans distinction cette parole sur Dieu au départ qui devient parole de Dieu dans la vie de chacun.

Alors bien sûr, au retour, on n’est pas revenus chez nous comme avant… Avec beaucoup d’humour et des « au-revoir » prolongés et profonds qui montraient bien les liens tissés en vérité entre nous. Que ce souffle ne retombe pas à plat dans nos équipes, ni au sein de la délégation. Il y a des actions à mener. À Lourdes, Marie nous a permis d’avancer vers une conversion où l’on voit, où l’on écoute les richesses et les pauvretés . Parole et Confiance.

Christiane

Imprimer cette page

Faites un don en ligne